Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

CONTACT
Amel ABID
+33 (0)3 69 06 37 86
amel.abid@hear.fr
ENSEIGNANTS
Nadine Bahi, Alain Bartmann, Mohamed Bentotoche, André Bihler, Laurent Castelot, Sandra Chamaret, Richard Decker, Guillaume Dégé, Philippe Delangle, Olivier Deloignon, Charlet Denner, Yvan Freund, Marianne Gayko-Roth, Claude Grétillat, Joseph Griesmar dit Béhé, Loïc Horellou, Franck Knoery,
Oh Eun Lee, Stanislas Martin dit Finzo, Olivier-Marc Nadel, Bahiyyih Nakhjavani, Yohanna My Nguyen, Olivier Poncer, Salomé Risler, Jérôme Saint-Loubert-Bié, Janine Wild et Alain Willaume.

Lʼoption Communication de la Haute école des arts du Rhin est constituée de trois ateliers :

Cette organisation pédagogique originale fonde sa logique sur la typologie et lʼidentité des métiers auxquels se destinent nos étudiants.
Lʼattractivité et la vitalité de notre option tiennent à lʼattention quʼelle porte à lʼactualité et aux évolutions de la création contemporaine.

Chaque atelier envisage ses formations spécifiques en pleine autonomie, mais ils partagent tous de mêmes ambitions :

La communication visuelle induit la prise en compte dʼune commande autant que dʼun destinataire, cʼest à cette maîtrise méthodologique que nous exerçons pas à pas nos étudiants.
La communication visuelle interroge toute la gamme des médias : du papier au numérique, du livre à lʼaudiovisuel… Ces formations valorisent les enjeux éthiques, esthétiques de ces outils, leur impact sur le propos autant que la maîtrise des savoir-faire quʼils requièrent.

Année 2

En deuxième année, lʼoption Communication propose un enseignement commun animé par des représentants des trois En deuxième année, l'option Communication propose un enseignement commun animé par des représentants des trois ateliers (Communication graphique, Didactique visuelle, Illustration). Avant toute spécialisation, l'objectif est de donner à l'étudiant des éléments d'appréciation comme d'usage des pratiques mises en place dans ces domaines.

Cela signifie aussi une immersion totale et un travail d'apprentissage qui prend en compte les spécificités des trois disciplines. L'ouverture que représente cette transversalité au sein de l'option est à considérer dans sa richesse et dans sa complémentarité :
chaque apprentissage nourrit l'autre, chaque atelier, en développant des logiques propres à ses domaines, ouvre des perspectives, des façons de traiter un problème posé et par là améliore le point de vue de l'étudiant, augmente son périmètre prospectif et créatif.
C'est pourquoi, quel que soit le choix final d'atelier, il semble bon d'insister sur la complémentarité des cours dispensés comme de leur caractère obligatoire.

À l'issue de cette année, au vu des travaux présentés et après un dialogue avec les responsables des formations, les étudiants sont orientés vers l'un des trois ateliers.